CONSTRUIRE L’AVENIR DE L’ÉCONOMIE SOLIDAIRE AVEC VITAMINE T

Le Groupe Vitamine T est un acteur leader de l’inclusion en France avec 24 entreprises sociales et 5000 salariés. Dans le cadre de l’effort national, Vitamine T a déployé 3 ateliers de confection de masques Résilience à Lesquin (Nord), Charleville-Mézières (Ardennes) et Asnières-sur-Seine (92).

Ces 3 ateliers ont permis de recruter en parcours d’insertion, des femmes et des hommes en difficultés sociales et professionnelles, fiers d’agir au quotidien pour la sécurité de leurs concitoyens tout en remettant un pied dans le monde du travail. Mardi 19 mai dernier, la Ministre du travail, Muriel Pénicaud accompagnée de Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l’inclusion dans l’emploi et à l’engagement des entreprises et de Pierre Guérin, Président de Résilience, ont eu l’occasion d’échanger avec des employés de l’atelier de Lesquin.

MAISON FABRE AU CŒUR DE L’AVEYRON À NOS CÔTÉS

La Manufacture de gants à Millau au cœur de l’Aveyron, depuis 1924 rejoint Résilience. Olivier Fabre, entrepreneur passionné et engagé a naturellement pris la suite de ses parents, grands- parents et arrière-grands-parents afin de faire continuer à exister ce savoir-faire artisanal de travail du cuir. Il favorise le circuit court dans le choix de ses cuirs et de ses laines et a organisé une filière locale de recyclage de ses chutes de cuir. Nous sommes fiers qu’une maison engagée dans la filière française depuis près d’un siècle se rallie au projet Résilience.

QUAND LE CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE TOYOTA SOUTIENT LA FILIÈRE TEXTILE

Le constructeur automobile basé près de Valenciennes s’engage à nos côtés ! Dans le hall de l’usine Toyota à Onnaing, les modèles de Yaris en exposition ont été remplacés pour laisser place à 45 machines à coudre. Un total d’un million de masques Résilience sont fabriqués à raison de 250 000 par semaine. Ce parc de matériel sera ensuite offert à une entreprise inclusive afin de prendre la relève dans la confection d’autres produits Résilience, dans la région des Hauts de France.

RE-FAIRE EN FRANCE

Résilience est née le 22 mars 2020 par la seule volonté de se mettre en action, ensemble dans l’urgence, afin de pallier au manque de masques et montrer que nous étions autonomes sur ce sujet si nous le décidions tous.

Résilience est une opération de solidarité, à but non lucratif. Nous croyons en une économie locale et responsable, en la collaboration essentielle entre les entreprises privées, les entreprises inclusives et solidaires et les pouvoirs publics.

Cette coalition est une reconquête de notre destin industriel.

Notre vocation est de bâtir la première plateforme entrepreneuriale de biens communs au service d’un intérêt général : la relocalisation de la filière textile. Les masques RÉSILIENCE sont tous fabriqués en France par un réseau d’acteurs inclusifs comprenant des PME du textile-habillement, des entreprises d’insertion, des entreprises adaptées, des lycées et des associations. Ils sont validés par la Direction générale de l’Armement de catégorie 1, lavables 20 fois à 60°C, et sont destinés aux personnels affectés à des postes ou missions comportant un contact régulier avec le public.

RÉSILIENCE, C’EST EUX

Notre projet est inclusif, c’est avant tout une histoire de femmes et d’hommes. Nous nous engageons de manière pérenne aux côtés de ceux qui se mobilisent au quotidien dans un élan de générosité et de solidarité inédits. Ce sont ces personnes qui feront que nous pourrons accompagner la relocalisation inclusive de la filière textile sur notre territoire. L’alliance créée pendant cette crise est le fondement même de l’avenir d’une économie solidaire qui met l’Humain et la nature au centre de ses préoccupations.

LA RENAISSANCE DE LA CONFECTION

Un atelier Résilience sort de terre au cœur du berceau du textile français en moins d’une semaine. C’est dans la bien nommée rue de l’Industrie à Roubaix, au sein d’une usine historique de fabrication textile fermée depuis quelques années, qu’ont été livrées 130 machines. 190 personnes ont franchi le seuil de cet atelier et retrouvé le chemin de l’emploi dans cette ville symbolique de la confection française. Pour certains, à la découverte d’un nouveau métier, mais avec la volonté de soutenir une cause juste. Tous ont été pris en charge et formés, depuis les plus jeunes recrues en insertion, aux personnes plus qualifiées. Ils fabriquent depuis cette semaine 20 000 Masques par jour. Une prouesse et un espoir pour tous ceux qui croient en une nouvelle société bienveillante et responsable. R3 devient l’atelier-test d’innovation et de formation pour les fabrications de produits Résilience. C’est un lieu d’ancrage du nouveau départ de la relocalisation inclusive de la filière textile.

Parce que RE-FAIRE et RE-TISSER du lien est possible.

Inscrivez-vous à notre newsletter